Evangile de Marc, chapitre 15

Ce qui me touche dans ce chapitre :

 

V 5: »Jésus ne répondit plus rien »

V 34:  » mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? »

 

Ce moment me bouleverse à chaque fois que je le lis… Mais quelle obéissance au Père! Et quelle souffrance d’être séparé de son Père en portant tous les péchés et MES péchés…Ce silence gardé devant tout ce que les hommes lui font subir… alors qu’Il est le fils de Dieu…tout ça à cause de moi…Merci…

Aude

 

Pourquoi Pilate ayant conscience de qui était Jésus l’a laissé mourir ? v 1 à 15 

 

En effet Ponce Pilate reconnaît publiquement que Jésus n’a rien fait de mal, qu’il est innocent et ne mérite pas la mort, de plus il est conscient qu’il s’agit là du Fils de Dieu et pourtant le condamne à mort sans avoir peur des conséquences. Pilate a plus peur des conséquences que les Hommes pourraient lui infliger s’il ne leur donne pas ce qu’ils veulent que des conséquences que Dieu le Tout Puissant pourrait lui infliger pour avoir mis à mort son propre Fils. Il veut ainsi assoir son autorité sur les hommes, et se procurer leur considération en accédant à leur requête. Ici nous voyons bien les limites que l’Homme s’impose, il ne cherche pas à préparer sa vie après la mort mais plutôt à chercher la sécurité et le confort dans cette vie terrestre. Nous sommes limités par cette vie humaine, nos désirs, nos envies bien qu’ayant conscience que ce n’est pas là que notre cœur devrait être.

 

Qu’est-ce que cela implique dans ma vie de tous les jours ? Ne pas écouter ce que mon cœur veut, comme le confort d’une vie humaine, ne pas laisser ma nature humaine me poser des limites, placer ma confiance dans le Seigneur et le laisser diriger mes pas en faisant fi des conséquences humaines que cela pourrait m’engendrer.

 

Pourquoi Jésus qui est le fils de Dieu ne se bat pas ou ne se défend-il pas face aux accusations qui pèsent contre lui ? v 1 à 15

 

Jésus en tant que fils de Dieu pourrait se sauver lui-même de la mort et des humiliations qui lui sont faites, il commande aux eaux et nourrit des milliers d’hommes avec quelques pains, cependant il n’en fait rien. Jésus reconnaît l’autorité de son Père céleste et a conscience que le plan du Seigneur est parfait même s’il implique de longues et atroces souffrances, seule sa mort est un sacrifice suffisant pour nous sauver. Ainsi Christ se soumet, accepte le plan de Dieu et en devient l’acteur principal, non pour lui, mais pour la gloire de son Père et pour nous sauver.

 

Qu’est-ce que cela implique dans ma vie de tous les jours ? On a l’habitude de vouloir contrôler sa vie, se fier aux événements du monde etc…, chercher sa propre volonté avant de rechercher celle de Dieu. Désormais je choisi de faire confiance en Dieu et aux plans qu’il a pour moi, même si cela peut signifier passer par de grandes souffrances. L’Eternel a un plan parfait pour moi et c’est par la foi que nous devons le suivre et lui laisser les rênes de notre vie. Son plan est parfait, nul ne peut le contester.

 

Lycia

Publicités