Evangile de Luc, chapitre 8

Voici ce que signifie cette parabole: La semence, c’est la parole de Dieu. Ceux qui sont le long du chemin, ce sont ceux qui entendent; puis le diable vient, et enlève de leur cœur la parole, de peur qu’ils ne croient et soient sauvés. Ceux qui sont sur le roc, ce sont ceux qui, lorsqu’ils entendent la parole, la reçoivent avec joie; mais ils n’ont point de racine, ils croient pour un temps, et ils succombent au moment de la tentation. Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s’en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne portent point de fruit qui vienne à maturité. Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un cœur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit avec persévérance.
Luc 8:11-15

La parabole du semeur m’a parlé dans ma lecture. Il y a les 4 terrains où les graines tombent: le long du chemin où les oiseaux les mangent tout de suite, le sol pierreux,  au milieu des ronces et dans la bonne terre.

 

J’ai souvent entendu et compris que moi étant convertie je me trouvais dans le dernier champ, La parole de Dieu avait germé dans mon cœur pour porter du fruit. Mais j’y ai réfléchi un peu plus (aussi il y a quelques temps en lisant marc 4) et en fait je peux aussi m’identifier aux autres terrains en les prenant comme des avertissements.

 

Est-ce que je vais abandonner la foi en Jésus quand survient l’épreuve, la difficulté, la persécution ?

 

Est-ce que mes préoccupations, mes richesses, mon désir d’avoir plus d’argent, mes passions, les plaisirs de ma vie m’empêchent de grandir dans la foi et de porter du fruit ?

 

Que je puisse puiser dans la Parole de Dieu et avoir une relation permanente avec Dieu pour fortifier mes racines, comprendre qui il est, quelle est sa vision du monde et de la vie tellement différente de la vision humaine.

Marie

Publicités