Evangile de Luc, chapitre 5

Qu’est qui m’a interpellé?

 

« Mais les Pharisiens et les maîtres de la loi critiquaient cela; ils dirent aux disciples de Jésus: « Pourquoi mangez-vous et buvez-vous avec …les gens de mauvaise réputation? » Et Jésus leur répondit: « …Je ne suis pas venu appeler ceux qui s’estiment justes, mais ceux qui se savent pécheurs… »

 

Que voulaient-ils de Jésus?  Ces maîtres, que voulaient-ils que Jésus fasse au lieu de manger avec des pêcheurs? Manger et passer du temps avec eux? Non, ils voulaient murmurer, critiquer.

 

Une différence entre des Pharisiens et Co. et les pêcheurs est que les Pharisiens s’estiment justes.  Ce qui est faux.  Par contre, les pêcheurs savent qu’ils ne sont pas justes. Ce qui est vrai.

 

Une autre différence est que les pécheurs suivent Jésus (au moins, Lévi), et ils l’écoutent pour apprendre.  Par contre, les Pharisiens le suivent cherchant comment l’accuser, et trouver chez lui des fautes.

 

Une troisième différence est que Jésus est l’invité d’honneur (« Lévi lui donna un grand repas »). Si Jésus est allé manger chez les Pharisiens, eux auraient cherché la première place.  Les pécheurs lui donnaient la première place.

 

Une quatrième différence est que les pécheurs mangent avec Jésus mais les Pharisiens ne sont que des spectateurs.  Les Pharisiens ne feront pas partie du grand Festin de L’Agneau car ils pensent qu’ils n’ont pas besoin de Jésus.  Ceux qui pensent et agissent comme ça, n’iront pas au ciel.  Par contre, les pécheurs qui savent qu’ils sont « perdus », qui savent qu’ils sont pécheurs et qui font appel à Jésus, seront dans la présence de Dieu. Ils ne seront plus appelés « pécheurs », mais frères et soeurs.

 

Quel impact sur ma vie?

 

Quand je pense que je suis « juste », cela me mets dans la compagnie des Pharisiens.  Pendant le défi de 40 jours, j’ai vu la corruption, l’orgueil, la traîtrise de ces « maîtres de la loi ».  Je me rappelle que Jésus est venu pour les gens qui se savent pécheurs, qui se repentent, et je veux faire partie de ceux-là.  « I’d better chuck that pride ».  Je dois rejeter tout orgueil, toute fierté.  Je demanderai à Dieu de me montrer quand j’ai des pensées orgueilleuses.  Il est ma défense et ma justice.   Ce matin, je me trouvais en train de chanter la chanson ( en Anglais)  « Lord, I need you, Oh I need you, Every hour I need you, (you are) My one defense, (you are) My righteousness, O Lord how I need You ».  Tu es ma défense et ma justice, Oh j’ai besoin de Toi!

 

Gloria 

 

Publicités