Evangile de Marc, chapitre 1

Qu’est-ce qui me touche dans ce chapitre?

C’est le fait que les premières actions de Jésus qui sont décrites dans cet Évangile sont des guérisons de malades. On voit Jésus être proche d’eux et leur venir en aide très concrètement. Il prend apparemment beaucoup de son temps pour eux, alors qu’on pourrait s’attendre à ce qu’il « préfère » utiliser son temps à enseigner.

Que vais-je faire suite à ce message ?

Je vais essayer au moins une fois par semaine de faire quelque chose de concret pour quelqu’un qui souffre. Téléphoner, envoyer une carte, préparer un repas ou faire une course pour une personne malade ou qui en a besoin. Essayer d’être plus présente concrètement pour cette personne.

Elodie

 

Qu’est-ce-qui me touche?

 

V 35: Jésus, bien avant l’aube, en pleine nuit, se leva et sortit dans un lieu désert pour prier.

 

Que vais-je faire suite à ce verset que j’ai relevé?

 

Jésus était en connexion constante avec son Père. Je veux aussi tendre de plus en plus à cela en particulier en priant plus.

 

Aude

 

« Marc, 1:45 -Mais cet homme, s’en étant allé, se mit à publier hautement la chose et à la divulguer, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer publiquement dans une ville. Il se tenait dehors, dans des lieux déserts, et l’on venait à lui de toutes parts.- Marc 1:45″

 

Qu’est que je retiens dans ce passage ?

 

L’homme a décidé de parler à tout le monde à propos de sa guérison alors que Jésus le lui avait interdit, il a donc pensé savoir mieux que Jésus ce qu’il devait faire. Résultat : Jésus n’a pu entrer dans certaines villes et devait prêcher dans des lieux déserts où les gens venaient.

 

Qu’est ça change pour moi ?

 

Il ne faut pas que je pense savoir mieux que l’Éternel, car quoi qu’il arrive, il saura mieux que moi quoi faire. »

 

Lucas

 

Publicités

Une réflexion sur “Evangile de Marc, chapitre 1

  1. Marc est un gars plutôt dans le genre synthétique : on va à l’essentiel! Par contre, le détail du genre qu’Elodie a repéré, ça il le dit! C’est ce qui m’étonne.
    Conséquence pour moi : la prière est en effet le pilier central qui marque mon appartenance à la famille de Dieu. C’est si simple que je l’oublie trop facilement, et le remplace trop souvent par autre chose de plus « productif »…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s